dompter la lumière

09.04.2014
MUSEE D'HISTOIRE DES SCIENCES
GENEVE

Peut-on contraindre la lumière? La forcer à emprunter un parcours particulier ou lui changer ses couleurs? Ce sont quelques-uns des aspects de ce brillant phénomène que la nouvelle exposition du Musée d'histoire des sciences tente d'illustrer par l'expérimentation.
Grâce aux propriétés géométriques des ondes lumineuses, on peut prévoir leur trajectoire et inventer des dispositifs ludiques. Il est alors possible de faire rebondir ces ondes presque à l'infini sur des miroirs en de féériques kaléidoscopes ou d'amusants périscopes, de les faire dévier par des lentilles, voire même de les décomposer en de chatoyants arcs-en-ciel ou de colorer des ombres et de se voir de dos… ou toujours de face. Combiner les différentes propriétés de cette championne du monde de vitesse (avec ses 300'000 km/s dans le vide) est source de jeux, d'émerveillement et de questionnements: jusqu'où peut-on aller? Peut-on courber la lumière? Que se passe-t-il si on la force à traverser le chas d'une aiguille? De quelle couleur est-elle et pourquoi?

A découvrir jusqu'au 11 avril 2015.