Le clou de l'exposition (et vice versa)

17.03.2018
MUSEE ROMAIN DE LAUSANNE-VIDY
LAUSANNE

Le clou ? Voilà un objet si anodin qu’il paraît saugrenu d’y consacrer une exposition… Et pourtant! Ignoré des Helvètes de l’âge du fer, le clou a été introduit sous nos latitudes par les Romains. Lesquels, dit-on parfois, n’auraient jamais conquis leur empire si les légions n’avaient pas été équipées de chaussures à clous.
Dès l’époque romaine donc, les clous de toute nature s’imposent dans nos contrées. Apport technologique capital, ils fixent, renforcent ou décorent. Et vingt siècles plus tard, ils dessinent encore dans les sols archéologiques des constructions dont rien d’autre n’a subsisté.
Comme bien d’autres innovations antiques, les clous sont encore omniprésents de nos jours. Le seul changement notoire est qu’ils ne sont plus forgés un par un mais débités industriellement; jadis anguleuse, leur tige est désormais de section circulaire.
Mais le sujet s’étend bien au-delà des aspects techniques et utilitaires. Il faut évoquer aussi la magie, celle des arbres à clous guérisseurs d’Europe, des fétiches à clous d’Afrique... Ou la matze, symbole hérissé de clous d’une grogne populaire valaisanne.
Et que dire des «vrais clous de la vraie croix» et des autres clous consacrés par l’Eglise? Ou de l’œillet, fleur associée aux clous de la crucifixion? A propos, comment clouer quelqu’un sur une croix pour que ça tienne ?
Côté supplices et autres formes de violence, la chaise à clous médiévale, le bâton clouté et aujourd’hui la batte cloutée suggèrent, parmi divers exemples sanglants, que l’homme est un clou pour l’homme.
Plus espiègles, des accessoires cloutés pour jeux érotiques pimentent le fantasme de se faire mal pour se faire du bien. On peut encore évoquer les blousons cloutés des loubards, le clou en piercing, le clou en bijou de prestige, le clou dans l’art...
Le clou devient aussi burlesque, quand on ne sait pas planter un clou. Ce qui rappelle d’autres expressions courantes: mettre au clou, faire du clou… Et, bien sûr, le clou de l’exposition. Manifestement, le thème est bien plus vaste et foisonnant qu’il y paraît. De quoi créer une exposition complètement marteau, et clouer le bec à qui prétendrait qu’un tel sujet ne vaut pas un clou.

A découvrir jusqu'au 20.01.2019