Je suis ton père !

10.12.17
MAISON D'AILLEURS
YVERDON-LES-BAINS

Comment donnons-nous du sens à nos actions, à nos jugements et à notre place dans le monde ? L’analyse menée en 1979 par le philosophe Jean-François Lyotard rappelle que cette question, longtemps prise en charge par les « Grands Récits » (Mythes, Religions, Idéologies, etc.), se retrouve aujourd’hui sans réponse ; l’homme postmoderne évolue dans une époque dont la direction et la signification sont devenues problématiques.
Toutefois, et puisque l’être humain est toujours en quête de sens, il est peu étonnant de voir certaines fictions actuelles occuper la place des mythes et religions d’antan. Ce constat, abstrait, est au cœur de la nouvelle exposition de la Maison d’Ailleurs – « Je suis ton père ! » –, une exposition qui, grâce au regard original des treize artistes contemporains internationaux invités à Yverdon-les-Bains, traite des bien nommés mythes modernes, en particulier du plus universellement connu d’entre eux : Star Wars, de George Lucas.

A découvrir jusqu'au 14.10.2018

Ma petite histoire de l'art

22.11.2017
ESPACE DES INVENTIONS
LAUSANNE

Réalisée et produite en collaboration avec le Museo in Erba de Lugano et la participation de l'artiste Mariarosa Mutti.
ans cette exposition, il vous est proposé de déambuler au milieu d'une vingtaine de postes interactifs pour aller à la rencontre d'œuvres artistiques aussi variées que fascinantes. Vous cheminerez ainsi en compagnie d'artistes tels que Léonard de Vinci, Gauguin, Picasso, Hokusai, Giacometti ou encore Ben, et voyagerez avec curiosité à travers les époques, d'un domaine artistique à l'autre et de style en style.
'est donc bien un petit voyage initiatique artistique auquel vous êtes conviés en toute légèreté !

A découvrir jusqu'au 01.07.2018

Flore de montagne

10.11.2017
MUSEE ET JARDINS BOTANIQUES CANTONAUX
LAUSANNE

Katrin Ullmann est originaire de Brême en Allemagne, fille d’un professeur de peinture et d’une céramiste. Elle a été influencée durant son enfance par les livres de l’illustrateur bernois Ernst Kreidolf, en particulier « Alpenblumenmärchen », littéralement « Contes de fées de fleurs alpines », découvert chez son grand-père. Encouragée par ses parents, elle a étudié la peinture à l’Ecole Nationale Supérieure des beaux-arts de Paris et la littérature russe et française à la Sorbonne. Katrin Ullmann vit actuellement à Ernen, dans les Alpes valaisannes, à l’entrée de la vallée de Conches où poussent les très rares tulipes de Grengiols. Elle peut donc arpenter les montagnes pour y peindre avec une grande précision, en aquarelle ou à l’huile de lin et de pavot, les associations de plantes de l’environnement alpestre au fil des saisons. Partant de croquis de terrain, sans faire de photos, elle continue de travailler dans son atelier, avec parfois un herbier pour se remémorer les détails de chacune des plantes durant l’hiver. Roses sauvages du Binntal, rhododendrons et ancolies fleurissent ainsi avec précision sur des fonds ocres de terre brûlée de Sienne.

A découvrir jusqu'au 17.12.2017

Rhinostar

14.10.17
MUSEE D'HISTOIRE NATURELLE
FRIBOURG

Qu’est-ce qui réunit un homme préhistorique, Albrecht Dürer, un capitaine hollandais du 18e siècle, une restauratrice d’objets ethnographiques et des peintres indiens ? Le rhinocéros ! Présent tout au long de l’histoire de l’humanité, il est la star incontestée de cette exposition.
Au coeur des collections du Musée se trouvait un rhinocéros indien très endommagé. Sa conservation à long terme n’était pas assurée. Le musée devait-il se défaire de cette pièce acquise en 1889 ou investir dans sa restauration ? La valeur historique et scientifique du spécimen ainsi que son statut d’emblème d’espèces en voie de disparition ont pesé lourd dans la balance. Une jeune restauratrice a été mandatée pour, petit à petit, redonner sa jeunesse au rhinocéros défraîchi.
C’est une des histoires que relate l’exposition, à côté des aventures des rhinocéros enrôlés comme animaux de foire et de cirque, à des époques où leur apparition faisait sensation. Une large place est aussi réservée à la biologie et à la conservation des cinq espèces de rhinocéros actuels.
De Dürer à Niki de Saint Phalle en passant par Dalí, le rhinocéros a exercé une grande fascination sur le monde artistique. Les décors de l’exposition sont donc des peintures originales réalisées par des artistes du Sud de l’Inde dans le style Bollywood. Un clin d’oeil à l’ambiance du cirque-spectacle et à l’origine de la vedette de l’expo, le rhinocéros indien restauré du musée.

A découvrir jusqu'au 26.08.18

Archéonimaux

23.09.2017
ARCHEOLAB
PULLY

De drôles de bêtes ont envahi l’ArchéoLab ! Chat, Singe, Poulpe, Boeuf et Lion te racontent la formidable histoire des animaux et des êtres humains. Avec ta loupe, tes jumelles et ton Polaroïd, pars pour un safari dans l’Antiquité et découvre les animaux qui peuplaient les villes et les campagnes.
Pour sa nouvelle exposition temporaire, l’ArchéoLab propose de découvrir de manière ludique et interactive les rapports entre être humain et animal, de l’Antiquité jusqu’à nos jours.
A l’ArchéoLab, le jeune visiteur est toujours à l’honneur. Dans cette nouvelle aventure, il part pour un safari archéologique à la découverte des animaux qui peuplaient l’Antiquité. Muni d’une loupe, d’une paire de jumelles et d’une pincette à insectes, le petit archéologue en herbe plonge dans l’univers des bêtes et de leur rapport à l’homme. Au cours de sa visite il manipule et expérimente au gré des postes interactifs, il s’amuse et réfléchit grâce à des petits films d’animation, découvre et admire les objets archéologiques mis en situation dans l’exposition.
Dans un jeu de miroir entre passé et présent et par le biais d’exemples concrets et ludiques, les enfants sont amenés à comprendre que leur relation au monde animal et leurs choix actuels peuvent influencer le monde de demain.

A découvrir jusqu'au 16.12.2018

T'as d'beaux oeufs.... tu sais

01.04.2017
MAISON DE LA RIVIERE
TOLOCHENAZ

Exposition temporaire prolongée jusqu’au 7 janvier 2018 !!!
Venez découvrir l’étonnante diversité des œufs, des stratégies de reproduction et des soins parentaux dans le règne animal. Crapauds et grenouilles, serpents et tortues, oiseaux et dinosaures se côtoient dans cette exposition, qui fait sortir de leur coquille quelques secrets bien gardés!

AQUA - michel.roggo.photographie

MUSEE D'HISTOIRE NATURELLE DE FRIBOURG
10.06.2017
FRIBOURG

De Waikoropupu à Sermersuaq, en passant par Wadi Wurayah et Gunung Mulu, la nouvelle exposition temporaire du Musée d’histoire naturelle de Fribourg nous conduit dans les pas du photographe fribourgeois Michel Roggo à la découverte de près de 40 milieux d’eau douce dispersés autour de la planète. Quelque 900 photographies, réalisées dans le cadre du Freshwater Project, sont montrées au public pour la première fois. 

A découvrir jusqu'au 28.01.2018

De la molécule à la pilule

30.06.2017
UNIVERSITE DE GENEVE
GENEVE

Cette exposition présente les différentes étapes du cycle de vie d'un médicament, de sa découverte à son recyclage. L'histoire de la malaria et de l'artémisinine – une molécule extraite de la plante Artemisia annua pour soigner cette maladie – illustre ce long processus.
Dans une scénographie originale sous la forme d’une croix – l'emblème des pharmaciens –, le parcours proposé permet aussi de découvrir les multiples facettes du métier de pharmacien ainsi que le rôle de l’École de pharmacie Genève-Lausanne (EPGL) pour la formation et la recherche dans le domaine pharmaceutique. Avec ses 450 étudiants et plus de 100 doctorants, l'École est reconnue comme un centre d’excellence de renommée mondiale.

A découvrir jusqu'au 22.09.2017

DANS LA TÊTE. UNE EXPLORATION DE LA CONSCIENCE

30.06.2017
MUSEE DE LA MAIN UNIL-CHUV
LAUSANNE

Qu'est-ce que la conscience? Quand commence-t-elle et quand finit-elle? Un parcours dans les méandres du cerveau pour mieux cerner comment émergent nos perceptions, nos illusions ou nos rêves. Des installations artistiques, des dispositifs interactifs, de l'imagerie scientifique et des témoignages permettront de mieux saisir les multiples processus de la pensée indispensables dans la construction de notre identité.

A découvrir jusqu'au 29.07.2018

 

Fourmis

20.05.2017
MUSEUM D'HISTOIRE NATURELLE
GENEVE

Des milliers de fourmis envahissent le Muséum!
Après les dinosaures, les fourmis sont à l'honneur dès le 20 mai pour célébrer le 2e acte du 50e anniversaire.
Fourmis savantes cultivatrices de champignons pour faire un clin d'œil à la fourmilière Atta présentée au Muséum dans les années 1977 à 1984, un spectacle encore bien présent dans la mémoire des Genevois-es.
Fourmis encore pour parler d'évolution, d'écologie et d'anatomie: adaptation remarquable à de nombreux milieux, diversité exceptionnelle, comportements sociaux spectaculaires…
Fourmis enfin pour dévoiler au public un des trésors des collections du Muséum, la plus importante collection de fourmis au monde constituée par Auguste Forel à la fin du 19e siècle.
Fourmis, un voyage passionnant entre science, société et art. Une galerie d'artistes et un espace de médiation contribuent à renforcer l'originalité de l'exposition.

A découvrir jusqu'au 07.01.2018

Graines pour le futur

18.05.2017
MUSEE ET JARDINS BOTANIQUES CANTONAUX
LAUSANNE

La conservation des ressources génétiques des plantes sauvages et cultivées représente une base nécessaire au développement d’une agriculture durable et à la création de nouvelles variétés adaptées à l'évolution des besoins et aux changements climatiques. Cette problématique est abordée dans le cadre d'une exposition et d'une série d'animations qui auront lieu entre mai et octobre 2017 aux Musée et Jardins botaniques cantonaux vaudois.
Les banques de gènes jouent un rôle important dans la conservation des ressources génétiques. Le Vavilov Institute of Plant Industry en Russie et le Svalbard Global Seed Vault en Norvège font partie des plus grandes banques de gènes. Plusieurs initiatives nationales participent à la conservation des ressources génétiques, comme par exemple pour la Suisse, les Agroscopes, Pro Specie Rara, et Rétropomme. En outre, la recherche fondamentale sur l'évolution des plantes cultivées permet de caractériser les ressources génétiques et documente leur origine ainsi que les possibilités d'hybridation avec des espèces apparentées. Ces données sont nécessaires à l’élaboration de programmes de croisements dans le but de créer de nouvelles variétés. Elles servent également à établir les conditions nécessaires au confinement d'un transgène dans un champ de plantes modifiées génétiquement.
Ce projet consiste en une exposition et un large programme d’animations sur les enjeux et les défis de la conservation de la diversité des plantes cultivées. L’exposition se déroulera aux Musée et Jardins botaniques cantonaux de Lausanne et de Pont-de-Nant.
L’exposition bénéficiera du travail du photographe professionnel Mario Del Curto, qui portent sur les deux plus grandes banques de gènes mondiales citées ci-dessus, ainsi que sur des instituts de recherches fondamentales et appliquées en Suisse. Dans les deux jardins botaniques, des cultures de variétés suisses et russes illustreront la diversité des plantes cultivées.

A découvrir jusqu'au 29.10.2017

 

Images de science

17.05.2017
MUSEE D'HISTOIRE DES SCIENCES
GENEVE

Dans un monde chargé de représentations, l'image scientifique dispose-t-elle de critères propres? Quelle place occupe-t-elle dans la recherche et la diffusion des connaissances? Cette exposition intérieur et extérieur invite le public à suivre l'oeil et la main des savants et scientifiques, du laboratoire à l'illustration des théories, tout en dévoilant quelques "Images de science" marquantes de l'aventure scientifique. 

A découvrir jusqu'au 26.08.2018

Terre d'outils

08.05.2017
JARDIN BOTANIQUE DE NEUCHÂTEL
NEUCHÂTEL

Avec Terre d’outils, le Jardin botanique inaugure la plus grande exposition temporaire créée jusqu’à ce jour dans le parc du vallon de l’Ermitage. Ouverte au public du 8 mai 2016 au 15 octobre 2017, elle pose un regard à la fois nostalgique et ultramoderne sur un monde en profonde mutation ; celui des métiers de la terre qui subviennent à nos besoins vitaux. Les visiteurs découvriront plus de 200 outils anciens et autant de plantes utilisées pour se nourrir, se protéger, s’habiller, se soigner et même se reproduire ! A parcourir tous les jours dans la villa et le parc du Jardin botanique entre 10h et 18h.

A découvrir jusqu'au 15.10.2017

 

PLOUF - Une histoire de la baignade dans le Léman

06.04.2017
MUSEE DU LEMAN
NYON

À la belle saison, quelques rayons de soleil suffisent pour que les 121 sites de baignade répartis autour du Léman soient pris d’assaut. Mais le lac n’a pas toujours été aussi prisé. Effrayés ou dégoûtés, les baigneurs sont souvent allés se faire voir ailleurs. D’autres auraient bien piqué une tête dans cette petite mer des Alpes, mais leur époque ne le permettait pas. La faute aux croyances, aux bonnes mœurs ou à la pollution.
Cette exposition raconte l’histoire riche et bigarrée de la baignade dans le Léman. On y parle d’architecture, de qualité de l’eau, de mode et d’hygiène… On y croise des sportifs, des curistes, des touristes et des lavandières, mais aussi Voltaire, Hergé, Courbet, Louis XVIII, et Brigitte Bardot… On s’y lance dans un grand tour du lac au fil des siècles, avec escale à Vevey, Lausanne, Genève, Montreux, sans oublier Thonon et Évian… les-Bains.

A découvrir jusqu'au 30.09.2018

T'as d'beaux oeufs, tu sais

31.03.2017
MAISON DE LA RIVIERE
TOLOCHENAZ

Venez découvrir l'étonnante diversité des oeufs que l'on peut trouver dans le règne animal, les types de nid ou les soins promulgués par les parents à la génération suivante. Dinosaures, oiseaux, reptiles, poissons, amphibiens et même mammifères sont au rendez-vous !

A découvrir jusqu'au 20.08.2017

Trop c'est trop !

04.03.2017
MUSEE ROMAIN DE LAUSANNE-VIDY
LAUSANNE

Bien qu’il appartienne au règne animal, l’être humain se considère volontiers comme une créature à part, au-dessus des autres espèces vivantes, en droit de dominer et d’exploiter la nature à sa guise. Et depuis toujours, il est enclin à l’orgueil, à l’inconscience, à la démesure.
Dans la mythologie antique, ce genre d’excès portait un nom: l’hubris (hybris en grec). Et c’était le pire des crimes. Il bafouait l’œuvre des dieux en détruisant l’ordre, l’harmonie et l’équilibre (cosmos) et en provoquant l’inverse: la pagaille et le dérèglement (chaos). 
Aussi le crime d’hubris était-il lourdement sanctionné: pour avoir transgressé les limites fixées aux humains et usurpé les prérogatives divines, Prométhée, Dédale, Esculape, Midas, Erysichthon ou Narcisse ont essuyé la colère des dieux. Leur châtiment fut terrible.
Le rappel de ces mythes anciens n’est peut-être pas inutile à l’heure où l’espèce humaine, avec sa science et sa technologie, bouleverse l’ordre du monde. Elle exerce une emprise démesurée au point d’ouvrir une nouvelle ère géologique: l’Anthropocène. L’activité humaine marque la planète entière, modifiant durablement son sol, ses eaux et son climat tout en provoquant une extinction massive des espèces vivantes. Mu par la logique du profit et l’illusion d’une croissance économique perpétuelle, Homo sapiens rompt ainsi l’équilibre naturel et refaçonne la Terre: une forme d’hubris qui, comme dans la mythologie, conduit au chaos?
Déjà maître du monde, l’animal humain aspire désormais aux pouvoirs d’un dieu. Récusant les limites de son corps, il parle de transhumanisme et rêve d’immortalité. Abrogeant les lois de l’évolution, il développe le bionique, l’intelligence artificielle, le clonage ou les assemblages génétiques. Et même quand elles sont motivées par de belles causes comme la curiosité scientifique ou la recherche médicale, la plupart de ces innovations deviennent militaires ou mercantiles. 
Des exemples? Des chèvres transgéniques produisent, grâce à deux gènes d’araignée, du lait aux fibres de soie destinées à la confection de gilets pare-balles. La société Glofish commercialise outre-Atlantique des poissons d’aquarium fluorescents par adjonction de gènes de méduse. Des organes humains artificiels sont connectés directement au système nerveux et actionnés par la pensée. Des enfants cajolent des chiens ou des chats robotiques. Des milliardaires projettent de devenir immortels en transférant leur conscience dans des cerveaux numériques…
Entre raison et déraison, entre progrès et dérive, tout est affaire de limite éthique. Mais l’éthique est débordée par la technique et déclassée par la finance… Là encore, l’humain succombera-t-il à l’hubris et au chaos?
Confrontant les mythes du passé et les enjeux du présent, l’exposition Trop c’est trop! aborde ces questions sous un angle ludique, drôle et parfois inquiétant. Au supermarché HUBRIS, les nombreux articles en vente anticipent un futur plausible, où créations transgéniques, gadgets transhumanistes, compagnons robotiques et autres produits repoussent les limites. Entre dérives technologiques, délire consumériste, inconscience écologique et culte narcissique, HUBRIS propose un assortiment riche et varié! Mais comme dans tout magasin, il faut passer à la caisse: la note pourrait bien être digne des antiques punitions divines. Pour une issue moins douloureuse, la leçon des anciens mythes rejoint les solutions alternatives modernes: se connaître soi-même, ménager les équilibres naturels, respecter la Terre et la vie, cultiver la modération, ne pas indexer le bonheur sur la richesse matérielle, promouvoir le partage équitable et solidaire. Utopique? Sûrement... Alors, cosmos ou chaos?

A découvrir jusqu'au 07.01.2018

T'es sûr-e ?

15.02.2017
ESPACE DES INVENTIONS
LAUSANNE

Dans cette exposition interactive composée d’expériences simples, étonnantes, stimulantes et toujours scientifiques, saurez-vous deviner ce qui va se produire ? C’est ce que l’Espace des inventions vous suggère : observez, laissez parler votre intuition (en sachant que s’il est parfois bon de l’écouter, il lui arrive aussi de se tromper...), réfléchissez, échangez, décidez et ensuite bien sûr... expérimentez ! Que vous ayez eu tort ou raison, qu’importe... l’essentiel n’est pas là, on apprend plus sûrement en se trompant.
Et c’est à travers des empilements de caisses colorées dans un style Bauhaus que les visiteurs plongent leur curiosité, leur avidité à toucher et à manipuler et leur urgence à deviner juste...
« T’es sûr-e ? » est ainsi une exposition pour taquiner de la science ensemble avec humour et décontraction, où les expériences sont dans tous les cas les seules à avoir toujours raison !

A découvrir jusqu'au 15.07.2018

PETITS CALEPINS D’UNE PASSEUSE DE SCIENCE

25.01.2017
MUSEE ET JARDIN BOTANIQUES CANTONAUX
LAUSANNE

Dessins d'Ariane Goetz.
Elle dit qu'elle préfère toujours prendre les petits sentiers de la vie plutôt que l’autoroute qui va vite et tout droit, et qu'elle a besoin d’arbres, de nature, de sons, d’odeurs végétales pour se ressourcer et trouver l'inspiration. Celle-ci naît à la vue  d'une plante poussant sur le trottoir, d'une collection de noisettes difformes, d'une graine devenant plantule ou d'un coquelicot arborant ses organes reproducteurs.
Ariane Goetz, qui lors de ses études se révélait, selon ses professeurs, particulièrement à l’aise dans l’expression autant figurative que réaliste, qu'elle dotait parfois d’une petite touche impertinente, a décidé d'en faire son métier en 2008-2009. Elle réalise ses premiers travaux à l'Atelier Artefaxe, sous l'aile d'Anne Wilsdorf et d'Henri Meyer.
Dotée d'un solide sens de l'humour et de la dérision, elle élabore, pour le plaisir, de menus calepins –un par semaine–, qui sont autant de petits laboratoires où elle mène quantité d'expérimentations graphiques. Elle y exprime ses interrogations, illustre ses rencontres, et décrit les situations drôles ou incongrues vécues sur le chemin quotidien. Car l'humour, dit-elle, est une forme de jiu-jitsu symbolique et, comme toute activité sportive, il doit être nourri et entraîné. C'est la méthode Coué, dessinée, et un peu améliorée, selon Ariane Goetz.
Ces calepins bourrés d'idées sont autant de petites graines qu'elle sème et se réjouit de voir germer ensuite dans ses travaux d'illustratrice scientifique car le partage de ses découvertes avec le public est au centre de son activité de «passeuse» de science. Dessinatrice jeunesse au Magazine Wapiti, elle signe aussi les illustrations de quelques livres tel «Tout pour le loup ... et le reste», publié aux éditions Pommier.

A découvrir jusqu'au 23.04.2017

Manger: la mécanique du ventre

26.11.2016
MUSEUM D'HISTOIRE NATURELLE
NEUCHATEL

De la bouche à l’anus, c’est une véritable odyssée digestive que propose l’exposition qui s’attache à redonner ses lettres de noblesse à un processus dont les bruits et les résultats sont souvent mésestimés. Que met-on dans son assiette et comment notre organisme parvient-il à en extraire les nutriments ? Sommes-nous vraiment gouvernés par notre microbiote ? Et quelle est l’utilité des estomacs multiples des ruminants ? Mais si la digestion reste un processus interne, les choix alimentaires en disent long sur notre rapport à l’environnement. Rythmée par les créations musicales des Petits Chanteurs à la Gueule de Bois, l’exposition questionne et place dans une nouvelle perspective un acte quotidien qui se révèle moins anodin qu’il n’y parait.

A découvrir jusqu'au 26.11.2017

Les portes de la fantaisie

22.11.2016
ESPACE DES INVENTIONS
LAUSANNE

Derrière la tranquillité de la campagne, l'œil est attiré par la présence de portes placées dans le paysage. Entrez dans l'univers de l'architecture, un monde rempli de personnages inventifs et de monuments surprenants, un espace entre le rêve et la réalité, le passé et le futur. Ces édifices ont-il toujours existé, existent-ils ou existeront-ils vraiment un jour?
Une collaboration entre le Centre vaudois d'aide à la jeunesse et le Museo in Erba (Tessin), sur une idée de Mao Fusini
Âges conseillés : 4 à 11 ans

A découvrir jusqu'au 18.06.2017